BLVD 102.1 FM

La traverse de nuit

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Productrice acéricole de Beauce, elle abandonne son combat

Une productrice acéricole de Beauce qui s'est battue pour avoir le droit de vendre son sirop à qui elle veut abandonne le combat et vend ses installations.


Angèle Grenier, de Sainte-Clothilde, se défend depuis 20 ans contre la Fédération des Producteurs Acéricoles pour vendre sa production de sirop d'érable à qui elle l'entend bien.


Cependant, au Québec, il faut obligatoirement passer par la Fédération liée à l'UPA pour vendre son sirop d'érable, ce qu'elle s'est toujours refusée de faire.


Après un combat qui l'a mené jusqu'en Cour Suprême, et qui lui a coûté des centaines de milliers de dollars en amendes et saisies, elle vend son érablière puisqu'elle n'a plus d'autres options si elle veut éviter la faillite.


Mme Grenier s'est confiée à un journaliste de Leclerc Communication et dit ne rien regretter. Elle est fière de s'être battue pour sa liberté, malgré qu'elle n'ait pas réussi à l'obtenir. Elle assure que tout est en règle dans son entreprise en lien avec la Fédération des Producteurs Acéricoles pour quiconque voudra acheter son érablière.


Crédit photo : Radio-Canada